Haiti Liberte: Hebdomadaire Haitien / Haitian weekly

Subscriber Log In

Email Address:    Password:    

Forgot your password?  Click Here

Home :: Archives :: Ad Rates / Tarifs Publicitaires :: Subscription / Abonnement :: Info :: Contact

Subscriber Log In

Email Address:    Password:    

Forgot your password?  Click Here

Home :: Archives :: Ad Rates / Tarifs Publicitaires :: Subscription / Abonnement :: Info :: Contact

ARCHIVE DE GRANDS TITRES

Haiti-Liberte

 

Edition Electronique

Vol. 8, No. 7
Du  Aug 27  au  Sep 2. 2014

Electronic Edition

Kòrdinasyon Desalin: Conférence de presse

 

 Vol. 6 • No. 30 • Du 6 au 12 février 2013

   

Martelly, mystificateur vaudou aux Gonaïves

Par Daniel Tercier et Wendel Polynice ...
Le Président Michel Martelly chaperonné par son ex-ministre de la culture, Jean Mario Dupuy, et son conseiller, l’ex sénateur de l’Artibonite Youri Latortue, s’est rendu le 13 janvier dernier, à trois grands centres religieux vaudou des Gonaïves: les lakou Souvenance, Soukri et Badjo.

Beaucoup d’observateurs se demandent quel était réellement l’objectif de cette visite ? Le président était-il venu pour faire un «travail» c’est à dire offrir des sacrifices espérant ainsi enraciner son pouvoir  ou cherchait-il pour autant à tromper les vodouisants en leur faisant croire qu’il serait de leur côté ?

Cependant,  comme tout dictateur, à l’instar d’un Papa Doc et de son fils Baby Doc, pour ne citer que ceux-là, Martelly, cet apprenti sorcier voyant que son régime est véritablement menacé, a sans nulle doute voulu recourir à ce qu’il croit être un quelconque pouvoir mystérieux de la religion vaudou pour essayer de sauvegarder le pouvoir que la Communauté internationale lui avait illégalement donné. Mais, ce genre de comportement n’est qu’un autre moyen pour avilir beaucoup plus la religion vaudou.

            Ainsi pour cacher les raisons réelles qui l’ont emmené à Gonaïves, Martelly a pris comme prétexte qu’il était venu tenir ses promesses électorales : « Je vous ai dit que je viendrais vous visiter si j’étais élu président », aurait-il déclaré aux vaudouisants.

A Lakou Souvenance, le président  a été accueilli par le serviteur connu sous le nom de  Fernand Bien Aimé, un prêtre du vodou  qui lui a ouvert le peristil, tendu une bougie allumée, un gobelet blanc au brillant d’émail, rempli d’eau, et lui a entouré le cou d’un foulard à masques de différentes couleurs (crème avec des boules de couleur marron)  

Le président a fait ses «demandes» personnelles et en a profité également pour jeter quelques gouttes d’eau sur le sol, en signe de «demande». Il a eu des mots de remerciement et a offert des sacrifices aux esprits mystérieux vaudouistes, qui d’après lui,  l’ont beaucoup aidé en lui faisant gagner les élections présidentielles (sic). 

 « Je ne resterai jamais loin de vous » a-t-il dit,  dansant au son des tambours. On dirait même qu’il a pu faire croire qu’il était «possédé» par des loas.

Pour amadouer la population, des kits humanitaires Ede Pèp avaient été distribués ; Martelly a promis des travaux sanitaires, et même, dans les jours à venir, une école de tambour (sic) pour chaque lakou.  « Le vaudou est une religion comme toutes les autres religions, malheureusement il est négligé. J’apporterai tous mes accompagnements à ce secteur »,  a eu à déclarer Martelly

Le houngan (prêtre vaudou), M. Fernand Bien Aimé dans ses demandes et ses supplications a sollicité des esprits ou des loas d’accorder leur support au règne du président Martelly, plus précisément de lui permettre d’arriver au terme de son mandat présidentiel de 5 ans.

Mme Marie Carme Delva et un autre serviteur, Dorsainvil, ont parlé au nom de lakou Soukri et Badio pour dire des mots de remerciement à l’occasion de cette visite officielle qui selon eux, est un geste important de reconnaissance pour les cercles   vaudou.

Rappelons que durant la compagne électorale, plusieurs cercles religieux, plus précisément du secteur protestant ( Shalom Tabernacle de gloire ), s’étaient solidarisés avec Martelly, priant pour qu’il gagne les élections présidentielles. D’autres, par leurs «révélations» avaient ouvertement déclaré que Martelly est un envoyé de Dieu.  Ne sont- ils pas, en un sens, responsables de l’arrogance, des comportements immoraux incontrôlables et de toutes les dérives du président qui ont mis le pays dans l’état pitoyable où il est actuellement.

 Cependant malgré tout ce qu’a fait le ministre de la Culture, Mario Dupuy, pour conserver son poste, il l’a quand même perdu et les loas n’ont pu l’empêcher d’être humilié par Martelly lui-même. Le même sort arrivera à ce dernier, car ni le pouvoir du Pape, ni celui des églises  protestantes et des loas n’empêcheront les forces populaires d’emporter et de jeter dans les poubelles de l’histoire ce mystificateur qui pille les maigres trésors de l’Etat, salit l’honneur de la nation et livre le pays  aux appétits des puissances étrangères.
 
 
 
Vol. 6 • No. 30 • Du 6 au 12 février 2013
 

Home | Archives | Ads/Publicites | Contact Us

 

Copyright © 2009 Haiti Liberte. All rights reserved
Site Design and Hosted by:All in One Office, LLC

 
 
comments powered by Disqus